Les lainages en reconstit armée française

Les lainages de l'armée française

Pour ce premier article du blog de reconstit.fr, nous allons causer "modes et tendances" et nous attarder sur les pulls, écharpes et autres lainages que vous pouvez utiliser dans vos reconstitutions historiques armée française XXème siècle.

Alors oui, gants, bonnets et écharpes ne sont vraiment utiles que pour vos sorties hivernales ou en "altitude"... mais la petite laine peut quant à elle s'avérer utile pour les soirées fraîches de la saison estivale.

To be Réglo or not to be Réglo, that is the question

L'armée française développe les premiers lainages réglementaires à partir des années 1930. Au cours de la première guerre mondiale, il revient à chacun de s’équiper de vêtements chauds en fonction de ses moyens financiers (achat dans le commerce) ou des capacités de sa famille à produire de tels articles (les tricots de mémé Ginette...). Dès 1914 le président Raymond Poincaré lance le mouvement du "Tricot National" pour inciter les femmes à fabriquer des vêtements chauds pour les hommes au front.

Les modèles utilisés sont divers et variés et vont pour beaucoup s'inspirer de ceux du commerce.

Extraits du catalogue Manufrance de 1914

Le catalogue de la "manufacture française d'armes et cycles de Saint-Etienne" est pour l'époque ce qu'est "Amazon" aujourd'hui. On y trouve de tout. Du vélo à la fourchette, sans oublier fusils, pots de chambre et armoires... le tout vendu à distance. Autant dire que ce catalogue est un véritable "événement" lors de son arrivée dans les foyers.

En ce qui concerne les lainages, c'est une très bonne source d'information pour le choix des modèles. Les soldats qui s’équipaient avec du matériel civil pouvaient avoir recours au catalogue de la "manuf" pour commander leurs effets, ou alors les modèles du catalogue servaient d'exemple aux dames qui tricotaient pour leurs maris.

Voici donc les pulls, gilets, gants et bonnets du catalogue de 1914 (le catalogue ayant plus de 100 ans, ce n'est pas facile de scanner correctement).

Les lainages en reconstitution historique premiere guerre

En complément du catalogue Manufrance, voici un exemple de ce qui pouvait régulièrement paraître dans les magazines féminins de l'époque, extrait du magazine "la mode" du 29 novembre 1914.

Les années 30

Dans les années 1930, l'intendance lance une collection d'effets "chauds" pour les hommes de troupe. C'est à ce moment qu'apparaissent gants en laine modèle 1935, passe montagne modèle 1935, jersey modèle 1936 et tour de cou modèle 1938. Pas forcément destinés à l'ensemble de la troupe, pas disponible en quantité suffisante, gants, bonnets, écharpes du commerce ont encore la part belle.

Les pulls Jersey 1936 dans l'armée francaise
Soldats et jerseys modèle 1936 (collection privée, droits réservés)

Le jersey 1936, premier "pull" réglo de l'armée française est quant à lui distribué à l'ensemble de la troupe, mais son épaisseur ne convenant pas toujours au plus frileux, des pulls civils sont beaucoup employés. 

La encore les femmes sont mises à contribution et tricotent pour les hommes du front. De nombreux articles dans les revues féminines de l'époque donnent trucs, astuces et patrons pour la confection de vêtements chauds.

Articles de 1939 et catalogue Manufrance 1935

Voici un article paru à l'automne 1939, les "tricots favoris", destiné aux dames pour équiper les hommes au front. Autant d'idées pour vos lainages de reconstit!

Le pull sans manche pour la reconstitution historique 1940

Ici un extrait d'une revue féminine, "dimanches de la femme" daté du 12 mars 1939.  Conseils pour tricoter un pull sans manches... très pratique pour garder les articulations des bras "libres" malgré les diverses couches de vêtements.

Voila à présent les lainages du catalogue Manufrance de 1935 (à défaut d'avoir le catalogue 1939):

Quelques exemples de lainages utilisés au cours de l'hiver 39/40:

Et d'autres dans la 2ème DB à l'hiver 44/45: (Jean Gabin apparait avec un pull US sur la dernière photo)

Et ensuite?

Les conflits suivants ne faisant plus appel à la mobilisation de masse, l'intendance parvient à fournir suffisamment de lainages à la troupe. A noter que les effets en laine développés dans les années 30 auront la vie longue!

Le jersey modèle 1936 qui a marqué l'entrée dans l'armée française d'un pull réglementaire est modifié dès 1940 avec la disparition de son col typique au profit d'un col rond, le jersey modèle 1940. Par la suite, le jersey réglementaire évolue très doucement, au cours des 40 années suivantes. Les autres effets réglementaires tels que gants et tour de cou perdurent sans connaitre d'évolution particulière. Les lainages du commerce ou de mémé Ginette laissent la place aux effets réglementaires ou aux nouveaux produits techniques du commerce.

Les pulls réglementaires de l’armée française au 20e siècle pour la reconstitution historique
Les pulls réglementaires de l’armée française au 20e siècle

De gauche à droite, 40 ans d'évolution du jersey réglementaire: Jersey modèle 1936 avec son col montant; Jersey modèle 1940 (ici daté 1949); Jersey modèle 1940 fabrication années 50 avec l'apparition des 3 côtes sur le devant (ici daté 1955) et le modèle à col en V, apparu dans les années 1960 et encore distribué conjointement au modèle précédant jusqu'à la fin des années 80.

Tour de cou modèle 1938 et gants réglementaires en laine pour la reconstitution historique
Tour de cou modèle 1938 et gants réglementaires en laine

Tour de cou modèle 1938 et gants en laine réglementaires. Ici des fabrications d'après guerre qui se trouvent encore facilement dans les surplus.

Le pull modèle 1943 de l'armée américaine en reconstitution historique
Le pull modèle 1943 de l'armée américaine

Le pull 5 boutons ou pull modèle 1943 de l'armée américaine. Il équipe de manière anecdotique des soldats de l'armée française de libération, Jean Gabin au RBFM en sera d'ailleurs équipé (puls d'info sur Jean Gabin ici: l'antre du stratège ).

Très représentatif pour les français du bataillon de l'ONU en Corée, il a été fabriqué jusque dans les années 90/2000 sans modifications notables (juste les boutons à changer) et se trouve facilement sur le marché des surplus.

Le jersey des années 50, les 3 côtes sont visibles sur le devant. Ici en Indochine et en Algérie.

et du coup, mémé Ginette?

Vous avez maintenant un aperçu de ce que vous pouvez prendre en reconstit. Les couleurs ne sont pas obligatoirement du kaki ou du vert, les femmes faisaient avec ce qu'elles avaient à l'époque.

Une chose est sûre, vous ne regarderez plus les tricots de mémé Ginette de la même manière!

Les tricots maison pour la reconstitution historique

Un aperçu des réalisations de ma "mémé Ginette":

Pull sans manches, très pratique quand vous avez déjà plusieurs couches de vêtements et que ça coince au niveau des bras. Écharpe fantaisie, moufles faites avec les restes de laine.

Les lainages en reconstit armee francaise

Les bas sans pieds en laine, avec ou sans passant pour le pied.

Les lainages en reconstitution historique armee francaise

Mitaines et cagoule... qui gratte mais quel bonheur que de voir les oreilles rouges de vos compagnons de reconstit pendant que les vôtres sont au chaud!

Si vous aimez, partagez maintenant!