Le soldat français en Corée 1950-1953

La participation d'un contingent français à la guerre de Corée est peu connue du grand public. La guerre d'Indochine et surtout l'amalgame qu'a pu faire le public entre Corée et Indochine ayant occultés cette opération extérieure. Néanmoins, c'est ce qui rend ce thème particulièrement intéressant, tant pour la collection que la reconstitution, car peu représenté dans le domaine du militaria.

Le soldat français en Corée

La bataillon français en Corée
La bataillon français en Corée

 

La guerre de Corée se déroule de 1950 à 1953 et oppose les forces nord-coréennes et chinoises aux forces sud-coréennes alliées à celles des Nations-Unies. La France y contribue en envoyant un bataillon de volontaires,  nommé le Bataillon Français de l'ONU ou BF ONU.

 

C'est l'un de ces soldats que nous présentons aujourd'hui, lors de sa remise en condition au camp de Kapyong en décembre 1951.

La tenue

Entièrement équipé par l'armée américaine, il est difficile de distinguer un soldat Français d'un Américain sur les photos d'époques. Seuls quelques détails peuvent nous mettre sur la piste.

 

Tenue de repos au camp:

 

Notre homme est vêtu d'un ensemble veste et pantalon de la collection M1943 américaine. Coiffé de la casquette fourrée pile cap dont la visière supporte l'insigne du bataillon, il a noué autour de son coup le chèche français en flanelle, véritable marque distinctive du soldat Français en Corée. A ses pieds, les bottes de marche US du modèle 1948.

 

Tenue de combat:

 

Notre homme s'équipe d'un brelage complet avec ceinturon cartouchière, gourde, pochette à pansement et baïonnette (voir détails plus bas).

 

Il porte un casque de combat du modèle USM1.

 

A ses pieds, un packboard permettant le transport des charges lourdes, ici utilisé pour le paquetage complet. 

 

 

Pour faire face aux températures basses, notre homme à enfin (après 1 an de présence) touché une parka grand froid, toujours du modèle US.

 

A ses mains des gants en cuir d'achat personnel.

 

Son fusil est un Garand M1 en calibre 30.06, tel que déjà utilisé par les GI au cours de la seconde guerre mondiale.

 

 

Pour transporter son équipement il endosse une claie de portage américaine sur laquelle on trouve son sac de couchage, un poncho, une musette de combat,  un porte grenades (les grenades sont très utiles pour contrer les vagues d'assaut sino-coréennes) et une pelle pliante.

Gros plan sur le matériel

Détails de l'uniforme
Détails de l'uniforme

L'uniforme en détail: la plupart des éléments sont d'un modèle datant de la seconde guerre mondiale

  • Veste et pantalon du modèle 1943, de fabrication de la fin des années 1940. Sur la manche gauche, l'insigne de la 2e DIUS "Indian Head" à laquelle est rattaché le bataillon
  • Chemise en laine de flanelle brune 
  • Pull à col montant 5 boutons
  • Maillot de corps blanc à manches longues
  • Casque USM1, pattes mobiles et jonc arrière
  • Bottes de marche modèle 1948
  • Chèche français en flanelle. C'est ici le seul élément français du paquetage qui en fait un élément distinctif du BF ONU.
Parka et équipement
Parka et équipement

 

  • Parka modèle 1951 dite "queue de carpe"
  • Casquette fourrée "pile cap" avec insigne du BF ONU
  • Gants fourrés en cuir d'achat personnel
  • Fusil semi-automatique M1 Garand avec sa baïonnette M1
  • Brelage modèle 1945
  • Ceinturon cartouchière modèle 1923 vert OD7, de fabrication post seconde guerre mondiale (absence de lanière de maintien des lames chargeurs)
  • Housse de gourde du modèle 1910 verte OD7 et gourde/quart US
  • Pochette à pansement du modèle 1924 kaki OD3
Gros plan sur le packboard et son chargement
Gros plan sur le packboard et son chargement
  • Packboard Plywood modèle 1943
  • Sac de combat modèle 1945 contenant rechanges et effets personnels
  • Pelle pliante modèle 1943 et sa housse verte OD7
  • Porte grenades daté 1944 et grenades défensives MK 2
  • Poncho modèle 1950
  • Sac de couchage duvet modèle 1949 "Mountain"

Les photos d'époque

Outre les publications spécialisées, la consultation de photos d'époque est primordiale pour monter une tenue de reconstit' ou un mannequin.

 

Clément Vialait

Association Soldats d'hier

Écrire commentaire

Commentaires: 0